Entreprendre une VAE...

Pourquoi ?

Les raisons pour entreprendre une VAE sont différentes selon le projet de la personne. La VAE permet de faire évoluer sa vie professionnelle. Elle est un moyen pour valoriser ses acquis, attester de sa qualification réelle, accéder à de nouvelles fonctions ou encore faciliter une promotion interne ou une mobilité professionnelle. Elle permet aussi d’entreprendre un parcours pour se qualifier.
Le processus de VAE reste un parcours complexe qui engage la personne dans un parcours assez long. Il est nécessaire de bien identifier les étapes et les acteurs du dispositif, de réfléchir à son engagement dans le processus en comparaison avec une action de formation. Il nécessite de se donner les moyens de réussir notamment en termes de temps et d’investissement personnel.

Comment ?

Schéma des étapes de la [[VAE]]

Avant de débuter une procédure de VAE, il est nécessaire de bien préciser son projet professionnel et de choisir la certification la plus adaptée. Informations et conseils peuvent être obtenus auprès de points relais conseil de proximité placés sous la responsabilité des conseils régionaux.
Au cours d’un entretien individuel, un conseiller apporte une aide dans l’analyse de la demande, dans le repérage des éléments clés de l’activité exercée et dans le ciblage des certifications possibles. Le PRC informe sur les procédures de validation, le financement de la démarche et oriente vers le bon certificateur.
Ce service est gratuit et ouvert à tous.
Les PRC en Franche-Comté

Et ensuite ?

- La recevabilité
Une fois la certification bien identifiée, la personne qui souhaite faire valider les acquis de son expérience doit faire sa demande auprès d’un organisme certificateur. C’est la première étape dite "demande de recevabilité". Pour cela, la personne doit déposer un dossier de candidature appelé le plus souvent "livret de recevabilité". La décision de recevabilité est prononcée après instruction et au vu des informations et des pièces justifiant du réel de l’expérience.
Si la demande est déclarée recevable, la personne pourra faire une demande de validation en déposant un dossier de VAE dans lequel elle aura à décrire son expérience. C’est aussi à ce moment que la personne est informée de la possibilité de l’accompagnement.

- L’accompagnement
Facultatif dans la plupart des procédures, l’accompagnement est une aide méthodologique qui permet d’acquérir une méthode de travail pour identifier les activités, les analyser et les décrire en détail à travers un questionnement. C’est durant cet accompagnement que la préparation à la mise en situation et l’entretien avec le jury peuvent aussi être préparés.

- Le dossier de validation et/ou la mise en situation et l’entretien avec le jury
Ce sont les éléments à partir desquels le jury va pouvoir évaluer les compétences du candidat pour décider de l’attribution totale ou partielle ou la non attribution de la certification.
En cas de validation partielle, le jury indique les connaissances et aptitudes qui devront faire l’objet d’un contrôle complémentaire dans un délai de cinq ans .
Ce complément pourra être obtenu :
- Soit en suivant un complément de formation
- Soit en ayant une nouvelle expérience professionnelle.

Procédures des certificateurs en Franche-Comté
- Éducation nationale
- Sanitaire et Social
- Agriculture
- Jeunesse et Sports
- Emploi
- Université de Franche-Comté
- CNAM - Conservatoire national des arts et métiers